Le Vieux continent

Publié le par Gaston Eugéniste

L'un seul, l'autre absent
Fripés, plus de dents
Linceul, oreiller
Chacun son côté
Un vieux continent
Deux incontinents
L'un à la dérive
L'autre veut qu'il vive

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

Alice-Gabrielle Maline de Sainte-Florentine 25/08/2012 11:03

A bas les vieux et les incontinents !
Non monsieur, je ne suis ni l'un ni l'autre et j'ai encore toutes mes dents.
Et je vous emmerde jeune homme, avec tout le respect que vous devez à une vieille dame!

Non mais, ya plus d'jeunesse. Ah d'mon temps, les gamins étaient bien mieux élevés... Tout se perd ma pauvre dame ! Même mes lunettes tiens... Où qu'elles sont les viles? Pff, je perds la mémoire
aussi, sniff. Fais pas bon de v'nir vieux, comme disait ma grand-mère...

Alice-Gabrielle Maline de Sainte-Florentine
Duchesse de Bar et de... euh... Je sais plus bordel. Oups, pardon. Ma mère me disait de remplacer les gros mots par des jolis mots. Paix à son âme. Donc je sais plus.... épistolaire !